Le contrat d’assurance-vie : quelques clarifications?!

Face à l’avenir, il est important de prendre des dispositions. Se mettre à l’abri du besoin, lancer un projet, fonder une famille et assurer la réussite des enfants, tout ceci se prépare. Des solutions comme l’épargne par l’assurance sont aujourd’hui des formules idéales. Pour mieux profiter d’une assurance comme l’assurance vie 2019, il est important de connaitre certains détails pertinents. À travers cet article, trouvez certaines clauses qui entourent la pratique de l’assurance-vie.

Souscrire à un contrat d’assurance-vie

La durée de vie d’un contrat d’assurance n’est pas définie légalement. Le souscripteur est libre de choisir la durée du contrat d’assurance. Il peut inclure une clause de reconduction tacite chaque année à l’expiation du contrat. Selon les objectifs, il est possible d’opter pour un contrat à durée viagère. Il existe 3 différentes options de paiement pour souscrire à un contrat d’assurance-vie. Il y a le versement initial effectué par le souscripteur lors de la signature du contrat. Il peut être fait par un virement, un prélèvement, un chèque ou tout autre moyen accepté. Après son premier paiement, le souscripteur est libre de définir la formule de versement complémentaire qui l’arrange. Il y a le mode libre et programmé. Pour un versement complémentaire libre, il choisit quand il veut et le montant voulu pour compléter son assurance. Pour un complément à une fréquence régulière, le délai et le montant sont fixés à l’avance. Selon ce mode, un prélèvement régulier s’opère sur le compte du souscripteur par l’assureur à la date prédéfinie. Il faut rappeler qu’aucune obligation n’incombe à l’assuré pour des versements complémentaires.

La gestion d’un contrat d’assurance-vie

Les différentes clauses du contrat d’assurance-vie offrent une liberté à l’assuré de définir lui-même son mode de gestion. Vous pouvez opter pour une gestion pilotée, une gestion libre ou une gestion sous mandat. Pour une gestion pilotée ou sous mandat, vous donnez plein droit à un courtier ou une société de gestion de mieux diversifier votre assurance-vie dans les différents actifs financiers.

Des frais de gestion sont aussi prélevés sur votre compte par votre assureur. Cela peut varier. On distingue trois grandes catégories : les frais d’entrées ou les frais de prélèvement à chaque versement, les frais de gestion ou les frais d’arbitrage. Il est important avant de souscrire à un contrat d’assurance de prendre connaissance de toutes ces clauses et diverses autres particularités propres à votre assureur.

Le contrat d’assurance-vie offre de multiples flexibilités dans sa gestion et de nombreuses opportunités aux souscripteurs. Bien compris, il présente de nombreux avantages pour tout assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *